VFR a écrit au ministre de l'agriculture le 27 septembre 2012 pour demander des décisions facilitant la renaissance du vignoble professionnel francilien

 

Depuis l'an 2000, VFR agit auprès des pouvoirs publics pour que renaisse un vignoble professionnel francilien, seul moyen de satisfaire les demande des consommateurs.

Il faut rappeler que le régime actuel des vignes patrimoniales ne leur permet pas de satisfaire cette demande et que ce n'est pas leur objectif.

En 2012, VFR observe que, parmi les critères d'attribution des autorisations de plantation, il n'est plus exigé de détenir une surface viticole minimale comme auparavant. VFR demande alors au ministre de l'agriculture de bien vouloir mettre en oeuvre des décisions tendant à faciliter l'octroi d'autorisations de plantations nouvelles à des agriculteurs franciliens.

Ces décisions ne sont certes pas faciles à prendre et un délai de plusieurs mois est à prévoir avant d'avoir satisfaction.


Adhérents, connectez-vous

Vous aurez accès à tous les documents de VFR